L’esprit et son ouverture sans avoir l’air fêlée

L’ouverture d’esprit est différente d’une personne à l’autre.  Pour certains, l’ouverture est si grande que.. ça fait peur autant que ceux qui ont peu d’ouverture d’esprit.

Découvrir l’ouverture avec l’énergie

Grâce à l’ouverture, tu découvres l’énergie, celle même qui habite nos cellules, tu découvres un nouveau monde.  En fait, pas si nouveau puisqu’il a toujours été là depuis que le monde est monde mais, disons plutôt invisible à notre vision.  Mais l’émerveillement de cette découverte te mets dans un tel état de bien-être que tu veux partager ton trésor avec tout le monde.  Et c’est là, le risque d’avoir l’air fêlée !

Alors, commençons avec le début

découvrir l'énergie
L’énergie qui vibre…

Tout le monde le sait maintenant que nous sommes constitués d’énergie, nous sommes tous constitué de cellules qui vibrent ensemble et crée la dimension que nous pouvons voir, toucher.  On ne s’arrête pas vraiment à savoir si la chaise sur laquelle je suis assise est constituée de cellules, de leur état, de leur amas d’énergie ou de leur vibration.  Une chaise, c’est une chaise et ça sert à s’asseoir.  Bref, on cesse de voir l’infiniment petit de chaque objet, ce serait probablement trop d’information à gérer pour notre mental.

Donc, pourquoi parler d’énergie ?

Parce que l’énergie, pour moi, est un symbole de mouvement, d’être dans l’action, suivre un courant, un flow.

Contrairement à stagner, être figé, cristallisé, rester au même niveau.

Pour moi, parler d’énergie, c’est avant tout, honorer la vie, ce flow d’énergie qui circule en moi.  C’est faire partie d’un grand tout, l’univers.  N’est-ce pas merveilleux de croire que l’on peut interagir avec les énergies de cet univers comme mes fesses le font avec ma chaise présentement ?

Ne serait-il par fascinant d’avoir accès à ce pouvoir énergétique et de faciliter ainsi notre vie ?

Imaginer, que par la pouvoir de notre pensée, de notre conscience intérieure nous puissions demander, récolter, distribuer l’abondance d’énergie de l’univers.  Imaginez toutes les possibilités qui s’offriraient à vous !

Se connecter avec sa conscience intérieure

L’une des premières étapes, je dirais même la plus importante est de se reconnecter avec notre conscience intérieure, ou notre instinct si vous comprenez mieux avec ce mot, et de se déconnecter de notre mental, notre directeur de la raison.

Une façon simple de se connecter avec soi-même, est la respiration.  Se concentrer sur sa propre respiration, sans pensée.  Je le sais ben que des milliers de pensées vont se bousculer dans votre tête et vous donner l’impression d’être dans concert avec de la musique non stop.  Je sais parce que, je suis passée par là et malgré la pratique au fil du temps, ça revient.  Comme quoi, rien n’est acquis totalement.  Il faut de la pratique, comme quand on essaie de faire du vélo, on se pratique pour obtenir l’équilibre nécessaire pour avancer, ben c’est la même chose avec la respiration, la méditation, le taichi, le yoga, dire un mantra ou une marche en forêt.  L’important est de trouver la façon qui nous parle le plus, qu’on se sent bien en la faisant, et de pratiquer.

Au fil des connections, on entend mieux notre moi intérieur se manifester.  Se connecter avec son moi, c’est se connecter à l’énergie de l’univers, à ce tout.  Je dis univers mais si pour vous Dieu est plus adéquat, c’est aussi parfait !

Léger ou lourd ?

L’important est d’être bien avec les mots qu’on utilise, les pratiques, les mantras.  Quand on se sent bien, on se sent léger dans notre plexus puisque c’est une vérité pour vous.  Quand on se sent pogné, mal à l’aise comme si on faisait une crise d’anxiété, ben, ça veut juste dire que ce n’est pas pour vous, c’est lourd alors c’est un mensonge pour vous.  Simple de même, rien de sorcier.

Oser parler avec l’univers

Est-ce que je parle avec l’univers, oui.  Depuis toujours d’ailleurs mais, différemment depuis quelques mois.  C’est plus de l’intérieur vers l’extérieur de ma cage thoracique et non de mon mental qui analyse tout.

C’est aussi écouter son instinct, croire en lui, croire en soi, faire confiance. Oh! Sujet délicat qu’est la confiance.  Je peux vous dire que si c’est léger, vous pouvez avoir confiance.

La confiance apporte l’abondance.  La gratitude nous ouvre à l’abondance et l’attire comme un aimant.

S’ouvrir, c’est d’abandonner ces peurs qui nous empêchent d’être plus que qu’est-ce que nous sommes aujourd’hui.  C’est de permettre à notre conscience de s’élever sans crainte de jugement de la part d’autrui.  C’est atteindre le bien-être ici et maintenant.

Quelle énergie désires-tu être pour atteindre ce bien-être intérieur, ici, maintenant ?

Laissez l’univers vous répondre.

Méthode pour aider à vous ouvrir : Access Bars®

Article sur l’énergie des mots avec Renelle

Note au lecteur : Je vous reviens avec la conscience et l’espace, du non jugement et si vous ne les connaissez pas : les accords toltèques et encore plus de ceci.